Face à l'afflux, les gendarmes à l'affût !

22 mars 2021 à 13h24

Ce week-end, les gendarmes du département se sont montrés vigilants. Notamment en ce qui concernait les déplacements inter-régionaux. Des bars ouverts et des fêtards ont également été verbalisés.

Les gendarmes de Charente-Maritime étaient sur le front ce week-end ! Sur sa page Facebook, la gendarmerie raconte son week-end. Ces 20 et 21 mars, débutaient notamment le confinement dans seize départements français (Paris, Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne, Hauts-de-France, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Val-d'Oise, Nord, Pas-de-Calais, Aisne, Oise, Somme, Alpes-Maritimes, Seine-Maritime et Eure). Ces territoires, concernés par un confinement stricts, se sont donc vu interdire les déplacements inter-régionaux. Mais cela n'a pas empêché certains de quitter leur domicile pour une zone moins restrictive. La Charente-Maritime gagnant une heure de liberté, avec un couvre-feu retardé à 19 heures. Sur leur page Facebook, les gendarmes de la Charente-Maritime, expliquent ainsi avoir procédé à plusieurs dizaines de verbalisations. 

Week-end festif

Si les restrictions sont moins sévères en Charente-Maritime comme sur l'ensemble du territoire nationale, Jean Castex promettait jeudi, de la "vigilance" et des "consignes strictes" aux préfets pour éviter les regroupements. Les gendarmes se sont donc montrés attentifs ce week-end. Ainsi, trois bars ont été verbalisés pour avoir ouvert. Un à Ars-en-Ré, un autre à Courçon et un troisième au Château-d'Oléron. Les militaires ont également verbalisé une trentaine de participants à une fête clandestine à Beaugeay dans les environs de Rochefort. Pour rappel, le taux d'incidence en Charente-Maritime, s'élevait à 123,9 cas pour 100 000 habitants jeudi dernier.

[Contrôle #COVID19] ✅Plusieurs dizaines de verbalisations ce week-end par les militaires du GGD 17, notamment pour des...

Publiée par Gendarmerie de la Charente-Maritime sur Lundi 22 mars 2021

Rémy SAVARIT

Voir aussi

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article