La Rochelle : particules fines de retour !

31 mars 2021 à 11h47

Ce mecredi 31 mars, l'agglomération rochelaise connaît un léger phénomène de pollution atmosphérique.

L'Atmo Nouvelle-Aquitaine qui calcule et publie chaque jour en ligne un indice de la qualité de l’air appelé "indice ATMO" nous montre sur la carte ci-dessous que la qualité de l'air est dégradé sur La Rochelle et l'île de Ré.

Cette dégradation de l'air que nous respirons est due notamment à un pic de pollution par les particules fines PM2,5. PM signifie « Particulate Matter », particules fines en anglais. Ce sont des particules d’un diamètre inférieur à 2,5 microns. S'il faut s'en inquiéter, c'est parce qu'elles sont si petites qu'elles peuvent pénétrer au plus profond de nos voies respiratoires. Responsables d'asthme, d'infarctus et de troubles du rythme cardiaque et d'accident vasculaires cérébraaux les particules fines sont plus largement classé cancérogènes par l'OMS. 

Capture d’écran 2021-03-31 à 11.49.40.png (1.11 MB)

Vincent Larregain 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article