La Rochelle s'en sort face au Stade Français (16-11)

20 février 2021 à 14h44

Au Stade Marcel Deflandre, le Stade Rochelais s'est fait peur face au Stade Français. Une semaine avant la réception de Toulouse, les Jaune et Noir gardent malgré tout confiance. Une victoire 16-11 pour conserver une bonne dynamique.

Un début de match engagé de la part des deux équipes. Septième minute, les Maritimes exploitent bien leur première touche. Thomas Berjon, solide sur ses chevilles, slalome dans la défense rose pour aller aplatir. Quelle course du demi de mêlée rochelais ! Jules Plisson transforme face aux perches. 7-0 pour La Rochelle.

Ce sont pourtant les Parisiens qui vont avoir la première occasion de scorer. Malgré une mêlée pour le Stade Rochelais, Arthur Joly part à la faute et offre une pénalité pour le Stade Français. Nicolas Sanchez loupe. (0-0, 3'). Il récidivera à la 27e minute. Le demi d'ouverture parisien en difficulté dans cette rencontre avec des conditions particulièrement compliquées à cause du vent.

Gros premier quart d'heure des Maritimes

15e minute, la mêlée s'écrase, personne n'arrive à récupérer le ballon. L'arbitre Jonathan Dufort siffle et donne une pénalité aux Rochelais. Jules Plisson, très bien placé, tape ce ballon entre les poteaux. La Rochelle 10, Stade Français 0. 

Le Stade Rochelais est bien dans son match. Des tentatives infructueuses pour les joueurs de Ronan O'Gara qui poussent. L'aile gauche est d'ailleurs souvent exploitée avec un Pierre Boudehent en jambe, mais qui va devoir sortir avant la mi-temps, victime d'un pépin physique. Il est remplacé par Arthur Retière.

Juste avant la sirène, les Jaune et Noir glissent un ballon au pied dans la profondeur. Jules Favre est un peu court et les Parisiens aplatissent dans leur en-but, une demi-seconde avant le gong. Conséquence : mêlée pour La Rochelle à 5 mètres de la ligne. Pendant celle-ci, Pablo Matera fait une faute grossière et reçoit un carton jaune. La deuxième mêlée ne profite pas à la Rochelle après un avantage laissé par Jonathan Dufort.

À Deflandre, la pression monte et La Rochelle peut s'envoler au tableau d'affichage. Malheureusement, la faille n'est pas trouvée. 10 à 0 pour les Maritimes à la mi-temps. Une première mi-temps qui a démarré fort, terminé fort, mais qui a connu un véritable trou noir pendant de longues minutes.

Le Stade Rochelais contré dès la reprise

Pourtant dans un bon rythme au retour des vestiaires, les Rochelais vont se faire cueillir, malgré leur supériorité numérique. Dany Priso ne reçoit pas son ballon sur l'aile, intercepté par Veainu dans ses propres 22. L'ailier parisien va ensuite traverser le terrain pour aplatir. Mais Nicolas Sanchez n'est pas dans un bon jour. L'ouvreur parisien rate sa troisième tentative (10-5, 43').

Très rapidement, Jules Plisson va pouvoir donner un peu d'air aux Maritimes avec une pénalité qu'il va réussir (13-5). Mais La Rochelle se fait peur. Jonathan Danty récupère un ballon. Proche d'inscrire l'essai, il est repris. S'en suivra une résistance défensive pour La Rochelle. Malheureusement, Rhule et Skelton ont tous les deux commis une faute. Sanchez passe entre les poteaux pour la première fois (13-8, 50'). Un sur trois, et l'ouvreur parisien est remplacé quelques minutes plus tard par Joris Segonds. La Rochelle fait de même et sort son numéro 10. West rentre à la place de Plisson. 

Les Maritimes essayent de faire leur trou

À l'heure de jeu, l'ouvreur rochelais, fraîchement rentré peut faire aussi bien que son partenaire, après le retour à une faute parisienne. Sans difficulté, le Néo-Zélandais inscrit une nouvelle pénalité pour La Rochelle (16-8, 61'). 73e minute, Levani Botia récupère un bon ballon. Le Stade Rochelais a encore une occasion, mais le jeu au pied Jaune et Noir termine une nouvelle fois en touche. 

Du côté des Parisiens, on ne se laisse pas abattre. Dans les dernières minutes, Joris Segonds profite d'un avantage en cours pour son équipe pour tenter le drop. Loupé. Ce n'est pas grave, le Stade Français obtient une pénalité face aux perches. Et sur la sirène, l'ouvreur réussi son coup de pied. Score final : 16-11 pour La Rochelle. Le club de capitale, repart lui avec le bonus défensif.

Rémy SAVARIT (Crédit photo RS)

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article