Pour ou contre "Les Francos" assis ?

23 février 2021 à 18h00

Le sondage du jour consacré aux "Francofolies" 

Des festivals assis vous y croyez ? Suite à l’annonce de Roselyne Bachelot, Ministre de la culture, les festivals se sont vu réduire leur jauge à 5000 personnes. Les festivaliers devront également être assis pour assister aux représentations.

Les "Francofolies" n'échappent pas à la règle

Un événement phare pour les rochelais qui rassemble habituellement 150 000 personnes. Cette édition quelque peu différente séduira- t-elle ses habitués ?

Pour des étudiants comme Gawen, ne pas être debout n’est pas un problème : “C’est toujours mieux que rien, il y aura juste moins de place”. Rester sur sa chaise, Olivia ne s’en plaint pas non plus. “Qu’on soit assis ou debout, je préfère y aller plutôt que de rester chez moi. C’est ça ou rien donc autant en profiter ! ”.

Si pour certains cette configuration semble être un nouveau souffle, pour d’autres les règles du jeu ne plaisent pas. Julie est une habituée et ne se voit pas y retourner dans ces conditions. “Ce ne sera pas la même ambiance. On vient pour les pogos*[...] C’est pour ça qu'on prend toujours des places dans la fosse. C’est pas pour être assis dans des sièges ! ”.

Pour d’autres adeptes de longue date comme Sophie, 35 ans, des concessions seront faites:

“Ce qui me dérangerait, c’est qu’on ne puisse pas avoir de Francofolies, et si il faut le faire assis on le fera. Mais on a trop besoin d’événements, de concerts, de se voir... s’il faut y aller masquer on y va aussi”.

Les avis divergent mais tous sont unanimes: le passé les rend nostalgique.

*Pogos : genre de danse qui se pratique en fosse, les gens se bousculent et sautent de façon anarchique

 Agathe Abelard, Mila Cerisier et Amélie Viaud

Voir aussi

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article