Vincent Merling lance les grandes manoeuvres

19 mars 2021 à 11h06

Le 23 mars prochain aura lieu l'élection à la présidence de la LNR (Ligue Nationale de Rugby) pour succéder à Paul Goze. Pour rappel, le Président du Stade Rochelais, Vincent Merling est candidat au même titre que Jean-René Bouscatel et Alain Tingaud. Mais un retournement de situation de dernière minute pourrait bouleverser l'élection avec l'annonce d'une coalition Merling-Tingaud.

 Vers un duel Merling-Bouscatel ?

Capture d’écran 2021-03-19 à 11.11.18.png (212 KB)bouscatel.jpg (22 KB)

Nos confrères de « Rugbyrama » nous apprennent l’existence d’un courriel envoyé hier soir aux 32 Présidents du rugby professionnel français et qui pourrait tout changer puisqu’il est signé des mains d’Alain Tingaud et Vincent Merling.  L’ancien Président du SU Agen pourrait annoncer demain qu’il se retire pour rejoindre le clan Merling et lui ouvrir ainsi une voie royale. Un déjeuner serait organisé ce samedi à Bordeaux pour officialiser cette annonce et provoquer un véritable retournement de situation. À quatre jours du scrutin, les choses s’accélèrent et le Président sortant Paul Goze joue lui aussi son rôle de trublion.

Paul Goze, la clé de l’élection ?

Capture d’écran 2021-03-19 à 11.22.33.png (181 KB)

Comme dans toutes élections qu’elles soient politiques, associatives ou sportives, les grandes manœuvres s’accélèrent dans la dernière semaine avant le scrutin. Le « Midi Olympique » a révélé dans son édition de lundi dernier que Vincent Merling aurait proposé le poste de Vice-Président de la Ligue à Paul Goze si le rochelais venait à l’emporter. Aujourd’hui, « Rugbyrama » va plus loin et nous apprend que Paul Goze s’investit de plus en plus dans la campagne du Président du Stade Rochelais au point de passer des coups de téléphone pour convaincre les sceptiques de glisser le nom de Vincent Merling dans l’urne. Si René Bouscatel, ancien Président du Stade Toulousain avait jusqu’à présent les faveurs des pronostics pour s’asseoir dans le fauteuil de Paul Goze, ce retournement de dernière minute pourrait tout changer. Les supporters du Stade Rochelais très attachés à leur Président depuis 30 ans peuvent trembler, Vincent Merling gagne du terrain et voit grandir ses chances de remporter l’élection.

 

Une chose est sûre, les prochaines heures s’avèrent déterminantes et cette élection s’annonce passionnante.

 

Affaire à suivre…

 

Benjamin Ramaget

Voir aussi

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article